Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie


Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

L’époux de Charis ou de la déesse de l'amour

Hephaistos (Site Hephaistos) serait à l'origine de la naissance d'Érichthonios, roi légendaire d’Athènes, engendré par sa semence jetée à terre par la déesse de la sagesse. C’est pour cette raison que les Athéniens sont parfois surnommés « les enfants d’Hephaïstos ». Dans tous les cas, Hephaistos le claudiquant a une compagne symbole de perfection physique. Les histoires sur le mariage et les enfants d’Hephaistos varient selon les divers récits.

Hephaistos a en particulier fabriqué le trône de Zeus et les flèches d’Apollon. Hephaistos est vu comme un artisan hors normes, fabriquant des palais ou des trônes destinés aux principales divinités du domaine des dieux. La tradition lui prête de multiples créations et surtout la majeure partie des objets enchantés.

Le fils Héré

Hephaistos n'est le sujet que de très peu d'oeuvres artistiques. Dans bien des cas, il apparait accompagné d’autres dieux comme Arès ou Poséidon. Différentes sources jugent que le dieu suprême, Zeus est son père. A l'inverse, d'autres pensent que Héré l'a mis au monde seule. Sa génitrice est Héré, la déesse du mariage protectrice de la femme. Pour les Romains, Hephaistos correspond à Vulcain.

Il fut reconduit contraint et forcé dans l’Olympe par Dyonisos, qui l’avait auparavant enivré. La mythologie relate qu'Hephaistos s'est vengé de Héra en concevant un trône en or piégé. Le trône fut envoyé à Héré comme un cadeau et l'emprisonna. Revenu sur le mont Olympe, Hephaistos est devenu le dieu de la métallurgie, de la forge et du feu.

Le dieu du feu et les guerres

Quand le dieu suprême était victime d'une insupportable douleur à la tête, Hephaistos lui ouvrit le crâne pour le libérer, et ce geste donna naissance à Athéna. Lorsque Prométhée le titan tenta de subtiliser le feu pour le donner aux humains, c’est lui qui l'aurait attaché à un rocher. Lors de la gigantomachie, Hephaistos causa la mort d'un géant : il l'a enseveli sous du métal en fusion.

Hephaistos, dieu et boiteux

Différentes raisons ont été données par les spécialistes de la mythologie quant à l’origine de la boiterie d’Hephaistos : le dieu égyptien Ptah-Patèque, les hideux démons chtoniens ou l’intoxication à l’arsenic. Homère l'appelait par exemple "L'illustre Boiteux". La béquille figure parmi les attributs d'Hephaistos, au même titre que l’âne et l’enclume.