Agamemnon - cosmohistoire3.com


Agamemnon - cosmohistoire3.com

Traduit en général par « ferme » ou « tenace », la formule agamemnon (cosmohistoire3) se trouve à l'origine être un trait de caractère de Zeus. Cette caractéristique renvoie à la persistance et à la force du roi de l'Olympe. Figurant parmi les acteurs principaux de l'Iliade, le roi légendaire et son frère Ménélas sont également désignés par les Atrides. Ces frères sont généralement connus en tant que descendants d'Atrée de Mycènes et de la reine Érope. En vue d'encourager les deux frères à reprendre le territoire du roi de Mycènes, Tyndare proposa à ses invités un rapprochement avec sa maison. De ce fait, Agamemnon et Ménélas épousèrent Clytemnestre et Hélène, les héritières du souverain des Spartiates. Selon la légende, les Atrides figurent parmi les descendants du mortel mythologique Tantale, fils de Zeus. Cette origine surnaturelle leur fait privilégier d'un rapport atypique avec les dieux et les déesses olympiens.

Figure légendaire de la Grèce antique reconnue de tous pour sa puissance et sa bravoure

Selon la légende, le roi mycénien fit d'innombrables actes épiques tout au long de la guerre contre les Troyens. En effet, le commandant en chef de l'armée achéenne se battit en compagnie de ses soldats et n'abandonna jamais devant l'ennemi. En fonction des écrivains, Agamemnon règne sur Mycènes, sur Argos ou sur les deux villes. Quoi qu'il en soit, cet héritier d'Atrée a marqué l'histoire en raison de la force de ses troupes et de sa flotte. Outre sa bravoure en tant que guerrier, les compétences de stratège et les conseils éclairés d'Agamemnon donnèrent l'occasion de sortir victorieux du siège de la ville de Troie. Cependant, le roi mycénien dut rester dans son chapiteau à la suite d'une blessure au bras. Pour la campagne contre les Troyens, les descendants d'Atrée réussirent à réunir des suzerains venant de divers royaumes grecs. Ainsi, dans le monde hellénique, l'influence de leur maison était perceptible à travers l'ampleur de leur flotte durant ce siège épique.

Les choix stratégiques remarquables d'Agamemnon pendant la guerre contre les Troyens

Les navires commandés par Agamemnon purent voyager vers Troie dès que le vent était devenu favorable dans le port d'Aulis. En plus de l’immolation de sa fille Iphigénie, le souverain mythique de Mycènes se démarqua par sa personnalité durant la campagne contre la ville de Troie. Dès que les troupes achéennes furent coincées à Aulis, l'illustre devin Calchas discerna dans ce signe la fureur d'Artémis et recommanda par conséquent l'immolation d'Iphigénie. D'ailleurs, le roi légendaire offensa la déesse de l'Olympe en affirmant la dépasser en matière de chasse. Après avoir déchu les usurpateurs, le prince légendaire reprit la couronne du roi de Mycènes tandis que son frère Ménélas succéda à Tyndare à Sparte. Au fur et à mesure, les les princes légendaires provenant de la ville de Mycènes firent partie des rois les plus puissants de la Grèce antique. En entamant l'expédition pour le royaume de Troie, les navires grecs restèrent immobilisés à Aulis car le vent refusait de les porter. En effet, Agamemnon avait insulté Artémis et la divinité exigeait l'immolation d'Iphigénie, sa fille.

Agamemnon, roi respecté, héros de la campagne contre les Troyens et figure symbolique de l'univers culturel hellénique

Après le rapt de sa femme par le prince troyen Pâris, Ménélas demanda personnellement à son frère de mener la campagne préparée pour réparer cet affront. En compagnie d'une myriade d'alliés, Agamemnon mena les soldats achéens voyageant vers le royaume de Troie. Ayant dû rapporter sa prisonnière Chryséis pour apaiser le courroux des dieux olympiens, le roi de Mycènes réquisitionna le butin de guerre d'Achille, Briséis, malgré ses contestations. Toutefois, en rapportant l'héritière du prêtre consacré à Apollon, Chrysès, le souverain sauva l'armée achéenne de la peste durant le siège de la cité de Troie. En rentrant dans la ville de Mycènes, Agamemnon fit de Cassandre sa concubine et ils eurent deux enfants. L'héritière du roi Priam était son butin de guerre à la fin de l'expédition contre les Troyens.